Une experte de la cybersécurité est assise à un poste informatique

L’AEC en Cybersécurité : Au cœur de la sécurité des entreprises

Le cégep Édouard-Montpetit offre une nouvelle Attestation d’études collégiales (AEC) : Prévention et intervention en cybersécurité. Ce programme d’études permet aux candidats ayant travaillé ou étudié en informatique d’acquérir les compétences nécessaires pour exercer des tâches multiples liées à la gestion et la prévention des intrusions et des incidents de sécurité.

D’une durée de 15 mois à temps partiel, cette formation vous permet de devenir un spécialiste de la sécurité des réseaux informatiques, une profession en grande demande.

Découvrez tous les aspects de cette spécialité et les avantages de suivre l’AEC en cybersécurité par le témoignage de Dominique Derrier, directeur de la sécurité de l’information chez NOVIPRO.

Spécialiste de la cybersécurité : Policier des réseaux informatiques

Dominique Derrier travaille en cybersécurité en plus d’être président de l’Association sur la sécurité de l’Information du Montréal Métropolitain (ASIMM). Il répond à toutes nos questions sur ce domaine.

Quel est le rôle d’un spécialiste de la cybersécurité dans une entreprise ?

On fait l’évaluation du risque, qui est un élément important, qui permet de savoir ce qu’on a besoin de faire et contre quelles menaces on doit se protéger. Une fois qu’on a défini nos risques, on va mettre en place des mesures de protection et/ou vérifier que ces mesures de protection sont en place. 

Nous avons le rôle d’experts en cybersécurité, d’accompagnants, de superhéros pour pouvoir aider les entreprises parce que c’est une menace qui est réelle et il faut savoir y répondre de la façon la plus sereine possible.

Pourquoi travailler en cybersécurité ?

L’élément le plus passionnant dans mon travail c’est qu’il s’agit d’un métier transverse. La cybersécurité, c’est varié. J’ai eu la chance de travailler avec des personnes dans l’aéronautique, dans l’industrie chimique, dans la construction. Et ça, c’est passionnant parce qu’on apprend à régler des problématiques sur des éléments ou sur des métiers très particuliers.

Lorsqu’on fait de la cybersécurité, c’est un peu comme être un policier. Quand on réussit à protéger un client, à repousser un pirate informatique, c’est une victoire parce que les attaques peuvent affecter le fonctionnement d’une entreprise pendant plusieurs semaines. Quand on réussit à comprendre comment le pirate agit puis à le bloquer, c’est vraiment très valorisant. 

Quelle est l’importance de la cybersécurité au sein d’une entreprise ?

La fonction de la cybersécurité dans une entreprise, c’est de s’assurer de sa pérennité et d’éviter tous les accidents qui peuvent arriver à ce niveau. On est conscients aujourd’hui que les T.I. font partie de l’activité de n’importe quelle entreprise et donc sa protection passe aussi par la protection de l’informatique et des environnements informatiques.

La cybersécurité est là pour protéger la valeur d’une activité, la valeur de l’entreprise et sa capacité à générer de la valeur. Une fois qu’on a compris ça, on va trouver le meilleur moyen de protéger ou de garder l’entreprise dans un état pérenne pour éviter tous les problèmes qui pourraient mettre à mal l’entreprise, ses activités et ses clients.

Quelles aptitudes ça prend pour travailler en cybersécurité ?

Quand on veut travailler dans la cybersécurité, ça prend une envie de connaître et de comprendre comment ça fonctionne. Les pirates ont tendance à détourner les systèmes informatiques pour rentrer, voler des informations et aller le plus profondément possible dans les entreprises. Donc, s’il y a des compétences qui à mon sens sont importantes, c’est la curiosité, d’avoir envie de comprendre, et de penser en dehors de la boîte. On va être en mesure de mieux comprendre ce qu’on a besoin de faire, dans quel sens on doit aller pour protéger les infrastructures et la sécurité de l’entreprise.

Pourquoi se perfectionner avec l’AEC en cybersécurité ?

L’AEC offre à mon sens quelque chose de vraiment enrichissant ou inspirant. Ce type de métier va grandir de plus en plus. On estime que le chiffre d’affaires du cybercrime, des cybermenaces, des cyberméchants pourrait atteindre 6 trilliards de dollars à la fin de cette année. C’est énorme ! Il va y avoir un besoin pour accompagner les gens dans la démarche de cybersécurité.

Que diriez-vous à une personne qui hésite à suivre l’AEC en cybersécurité ?

Je vous encourage à suivre ce type de programme qui va vous donner une vision 360 degrés de ce que vous pouvez faire en termes de sécurisation et pour comprendre quelle est la valeur que vous pouvez apporter à des organisations. C’est un bagage qui me semble important, essentiel et qui vous donne le premier pas dans un monde vraiment passionnant avec tous les éléments pour pouvoir réussir.

Articles recommandés

2 Commentaires

  1. Je veux m’inscrire à ce programme mais je ne trouve pas comment faire


Ajouter un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *